“Avec mon Scooter Ergo SL ? Que du bonheur !”

Alain a fait l’acquisition du Scooter Ergo SL, pliage automatique, en août 2020. Alors qu’il sortait d’une longue période de sédentarité à domicile, cette solution de mobilité lui est apparu indispensable pour profiter de ses vacances à Rosas en Espagne. C’est durant ce séjour qu’il nous envoyé cette photo (ci-contre) pour partager son enthousiasme. L’occasion pour nous de le contacter, à son retour, pour recueillir son témoignage. 

Comment avez-vous découvert le Scooter Ergo SL ?

Je l’ai découvert sur Internet, alors que je cherchais un moyen de déplacement qui ne fasse pas trop “handicapé”. Comme j’habite à proximité du siège de la société, en périphérie lyonnaise, je me suis déplacé sur le site de production pour rencontrer l’équipe. Sur place, j’ai été bien accueilli, et la personne qui m’a fait la démonstration m’a réellement donné envie de l’essayer. C’était important pour moi de voir qu’on me faisait confiance pour utiliser ce Scooter. J’ai ensuite été dirigé vers un revendeur partenaire (ndlr*) à quelques kilomètres,  et je l’ai rapidement acheté.

*ErgoConcept travaille en partenariat avec un réseau de 850 revendeurs en France, experts en matériel médical. 

 

Quel est la nature de votre problème de mobilité ?

Suite à une opération qui s’est mal passée, il y a environ 6 ans, je ne peux plus me déplacer comme avant. À domicile, je me débrouille mais à l’extérieur, je ne peux marcher sur plus de 100 mètres sans difficulté. À l’époque, j’ai dû interrompre ma carrière de directeur de banque, et j’ai été mis en invalidité. Tout ceci a évidemment lourdement affecté mon moral. Lorsque j’ai acheté ce scooter, il y a quelques semaines, cela faisait plus d’un an que je n’étais pas sorti de chez moi !! Cet été, notamment après le confinement, je ne me voyais pas partir en vacances, pour une fois de plus, rester dans la chambre d’hôtel… Je voulais en profiter avec mon épouse.

 

 

Comment s’est passé votre séjour ?

Rosas, en Espagne

Parfaitement. Aucun problème ! Ma femme et moi connaissons très bien cette région. Nous allons dans le même hôtel depuis plus de 15 ans. Cet année, nous avons pu sortir nous promener tous les jours, notamment sur ce grand passage en bord de mer, de plus de 4 km, que vous voyez sur la photo. J’ai retrouvé une certaine autonomie individuelle, que du bonheur ! J’en ai vraiment profité… J’ai aussi particulièrement apprécié de voir que, dans notre restaurant habituel, le personnel pensait à me réserver une place pour le Scooter, c’était bien pratique.

 

D’autres projets ?

Pas particulièrement. Cependant, je compte bien sortir plus souvent dans des lieux agréables pour me balader à proximité de chez moi. Le lac du Grand Large par exemple, à Meyzieu. Nous aimerions bien découvrir le village de Gassin également dans le Var, je pense que nous irons y faire un tour en février. En voiture, c’est assez facile, nous utilisons le drap de chargement qui permet de glisser rapidement le Scooter dans le coffre de la voiture. Cela représente un encombrement minime et c’est très bien !