Rencontre avec Alain, l’inventeur malin qui collabore avec ErgoConcept !

Depuis quelques mois, l’équipe ErgoConcept a le plaisir de travailler avec Alain Deveze, designer industriel et inventeur passionné, plusieurs fois primé pour son génie créatif (Concours Lépine, Prix OMPI…). Soucieux de mettre son talent au service des autres, Alain a immédiatement accepté de relever le challenge proposé par Martin Vernay, le directeur d’ErgoConcept : créer des accessoires ingénieux, fabriqués en France, pour répondre aux attentes des utilisateurs de nos solutions de mobilité. Présentation.

La revanche du dernier de la classe ! (#bis)

Quand on écoute Alain raconter modestement son parcours professionnel, on perçoit immédiatement sa capacité innée à sortir des sentiers battus et à porter un regard décalé sur la vie comme sur les objets. “Alain est dans la lune” chuchote son entourage dès son plus jeune âge, tandis qu’il rêve de devenir dessinateur de BD. Introverti de nature, le jeune homme se sent épanoui lorsqu’il s’évade dans ses croquis et peine à trouver la filière qui lui correspond. Après un CAP d’électro-mécanique, il se lance dans un bac professionnel et se distingue largement dans une matière: le Dessin Industriel où il obtient la meilleure moyenne grâce à ses jeux d’ombres et de perspective. Son style hors-norme est remarqué et le journal Le Monde lui consacre alors un article titré “la revanche du dernier de classe”. Également attiré par le milieu du BMX, Alain acquiert toujours plus confiance lorsque VTT Magazine diffuse ses planches de dessin.

Rigueur et créativité : vers une technique… esthétique 

Alors qu’il consolide ses acquis, Alain va progressivement se tourner vers le design. Son véritable rêve: intégrer la prestigieuse école de l’italien Franco Sbarro, constructeur de voitures de luxe et inventeur renommé. Conscient de l’extrême difficulté d’atteindre ce graal (24 dossiers retenus par an sur 500 demandes), il constitue soigneusement son book et contacte directement Franco pour lui demander de venir défendre son dossier. “Je me revois dans ma petite voiture 2CV rose et beige, en direction de ce rendez-vous… Franco a regardé mon travail en silence puis a dit, c’est le dossier que je veux ! C’était le début d’une aventure hallucinante…Franco a été comme un père pour moi, avec un niveau d’exigence très élevé !” Après une année ultra intense entouré des meilleurs, Alain devient un véritable expert en design automobile et se fait rapidement remarquer au Mondial de l’Auto. Il exerce ensuite chez Gruau, Salomon, Thales, parmi d’autres pontes avant d’être invité au concours Lépine où il remporte le prix du Président de la République en 2005.

De l’esthétique à l’éthique: rencontre avec ErgoConcept

Pantographe ErgoConcept

Alors qu’il réfléchit encore sur l’automobile du futur* et qu’il invente sans cesse des objets inédits (casserole papillon, charnière anti pince-doigt, etc..), Alain a également travaillé sur l’adaptation d’un quad pour les personnes en fauteuil roulant avant d’être contacté par ErgoConcept. “C’est important pour moi de donner du sens à mes créations, d’apporter la bonne réponse à chaque problématique. Participer à cette aventure au service des personnes à mobilité réduite me tient vraiment à cœur et lorsque Martin m’a appelé pour travailler sur un nouveau repose-jambe à produire en France, j’ai tout de suite souhaité relever le challenge” explique Alain. “Notre conception, simple et habile nous a précisément permis de réaliser ce nouvel accessoire localement. Un avantage significatif sur plusieurs points (écologique, économique, humain…) Un défi qu’on se pose maintenant avant chaque projet.” conclue-t-il.

Une aventure qui dure…

Si Alain a commencé à collaborer avec ErgoConcept en travaillant sur le repose-jambe, il a également participé à l’amélioration du Pantographe et de l’Assise 3 positions. “En fonction du retour de nos utilisateurs, nous sollicitons Alain pour créer ou améliorer un produit existant. On établit un cahier des charges, on évalue les difficultés techniques puis on valide un concept avant la modélisation. Lorsque le prototype est créé et validé, on lance une première série en production. Ce qui comptait surtout pour nous, c’est de produire avec des artisans locaux, et nous avons réussi ce pari” explique Martin Vernay. Une collaboration efficace qui annonce beaucoup d’innovations inédites à l’avenir. Une version améliorée du modèle E07L par exemple, parmi tant d’autres projets en prévision. “Avec Martin, nous avons la même philosophie, restons malins, tout est question de conception” résume Alain.  À suivre…

*Découvrez le livre d’Alain Devèze, “L’électrochoc Géométrique”, une révolution automobile sur les principe et la géométrie particulière des véhicules “Rhomboïdes” (véhicules aux quatre roues disposées en losange).

Préface : Franco Sbarro et de Ludovic Lazareth Alain a traité ce sujet de façon originale et approfondie en apportant une nouvelle vision du rhomboïde. …  je me souviens de tous les efforts qu’il a accomplis pour « embrasser » avec intelligence les divers métiers de l’automobile, tout en soulignant positivement son talent d’illustrateur à de nombreuses reprises.  Je pense que ce livre réunit toutes les tentatives réussies ou pas, connues durant plus d’un siècle et qu’il fournira au lecteur un aperçu global et passionnant d’un sujet peu commun.” Franco SBARRO  Plus d’infos / Acheter le livre