ErgoConcept, Partenaire officiel d’Axel Alletru pour le Rallye Dakar 2022 ! 

Savoir transformer une épreuve difficile en force intérieure pour rebondir plus haut, c’est le challenge que l’on devrait tous s’imposer. Axel Alletru, grand champion de motocross puis de natation handisport, est précisément devenu conférencier autour du thème de la résilience suite à un accident l’empêchant d’accéder à ses rêves de jeunesse. Depuis quelques années, ses interventions publiques invitent à réfléchir sur notre capacité à se réinventer pour ne pas “subir” les événements de la vie. Une philosophie partagée par l’équipe ErgoConcept qui propose des solutions destinées à améliorer le quotidien des utilisateurs, parfois découragés par leur problème de mobilité. Alors qu’Axel vient de faire l’acquisition du fauteuil Whill Model C, nous avons souhaité recueillir ses premières impressions, mais aussi le soutenir activement pour son prochain défi : remporter le Rallye-Dakar 2022 dans sa nouvelle catégorie SSV Prolight. Découverte.

Mobilité : Le parcours d’un combattant…

En juin 2010, alors qu’il n’a que 20 ans, Axel se réveille paraplégique suite à une chute survenue lors du championnat du monde de motocross de Lettonie. Un choc, un tsunami pour ce jeune favori, déjà champion d’Europe de BMX à l’âge de 7 ans ! Après des années de rééducation intensive et une force mentale remarquable, il parvient à marcher de nouveau à l’aide de béquilles et se donne un nouveau challenge : gagner des compétitions de natation Handisport. Il remporte alors plusieurs médailles d’or dans cette nouvelle discipline. Ses nombreuses performances ne manquent pas d’attirer l’attention du public et lui inspirent la rédaction de son livre “28 principes pour rebondir” qu’il présente lors de conférences. “Je fais du sport depuis que je suis tout petit et cela m’a appris à gérer les échecs très tôt, ainsi que les petites blessures. Après le drame de 2010, ces expériences, mais aussi l’éducation que j’ai reçue, m’ont aidé pour aller de l’avant” explique Axel. Aujourd’hui, si le jeune homme essaie d’augmenter, toujours plus, son périmètre de marche en béquille, il doit aussi utiliser d’autres solutions de mobilité pour ne pas risquer d’abîmer ses jambes. 

WHILL Model C, un fauteuil innovant qui “casse les codes” 

“Quand j’ai découvert le Model C, je me suis dit ‘wahou’ on se croirait dans le film Avatar, c’est un fauteuil du futur (rire). Ce qui m’a vraiment plu, c’est qu’il casse les codes, je n’avais jamais vu de modèle électrique comparable jusque-là, notamment les roues omnidirectionnelles, c’est top. J’en avais testé plusieurs mais il y avait toujours un inconvénient pour me dissuader, trop lourd, trop encombrant, ou non pliable. Il y a quelque temps, j’ai fait l’acquisition d’une trottinette adaptée pour les déplacements exceptionnels mais depuis que j’ai le Model C, je m’en sers au quotidien, que ce soit pour aller au bureau ou bricoler dans mon atelier, ou même tout simplement … sortir les poubelles ! (rires), précise Axel. Alors qu’il vient d’être papa pour la 2ème fois, le jeune homme apprécie également de gagner en autonomie pour ses déplacements en famille “j’ai aussi un fauteuil manuel pour me déplacer, mais avec le Whill C, je peux maintenant prendre mon garçon aîné avec moi, et surtout, ma compagne n’a plus 2 “poussettes” à gérer en cas de montée ! Je peux aussi facilement verrouiller mon fauteuil, c’est sécurisant. Tout cela nous soulage et nous change la vie en balade, c’est plus pratique. Enfin, avec le Dakar qui s’annonce, je vais intensifier mon entraînement physique et ce fauteuil me servira pour aller chez le kiné, à la muscu ou à la natation” conclut-il. 

Objectif #Dakar 2022 : toujours plus loin ! 

Si Axel a déjà remporté le Paris-Dakar 2020 dans sa catégorie (SSV standard), il espère réaliser une nouvelle prouesse pour cette édition 2022. “Je suis vraiment enthousiaste à l’idée de travailler sur les performances de mon véhicule (roues, châssis, suspension…). Une course se gagne sur des détails, et c’est souvent dans mon atelier que cela commence. Cette année, le SSV prend de l’ampleur et je vais concourir dans la catégorie “Light véhicules / Prolight” avec un prototype qui me permettra peut-être d’intégrer prochainement une grosse équipe. C’est une véritable antichambre pour atteindre la ‘catégorie reine’, mon objectif ultime”. Persévérance, performance, ambition, volonté, l’équipe ErgoConcept est fière de soutenir les valeurs portées par ce jeune athlète en devenant l’un de ses sponsors officiels pour le Dakar 2022! D’ici là, Axel prévoit de s’entraîner au Rallye du Maroc en septembre 2O21 et de peaufiner sa préparation avec son coéquipier du Dakar. “Le danger dans ce genre de course est que l’on peut facilement se retrouver à conduire à l’aveugle au milieu des dunes du désert d’Arabie. Les indications notées dans le roadbook de mon coéquipier sont capitales pour garder le cap, mais on n’est jamais à l’abri de se retrouver hors de la piste et de ne pas voir une crevasse. En tant que conducteur du véhicule, je suis responsable de l’équipe”, précise Axel. Un goût du risque caractéristique du jeune homme qui cultive l’état d’esprit d’un gagnant, “On ne naît pas résilient, on le devient. J’ai l’impression d’avoir déjà vécu plusieurs vies, et depuis mon accident de motocross, j’ai compris qu’il est inutile de nager à contre-courant. Certes, cette épreuve a été un véritable tsunami et ma vie a basculé, mais j’ai appris à surfer sur la vague pour ne pas subir les événements. Cela permet de rebondir et de tracer les contours d’un avenir prometteur. La vie est courte, et mon but c’est d’aller toujours plus loin !” 

Pour Découvrir le WHILL Model C, cliquez ici