Floriane Vintras : nouvelle ambassadrice et collaboratrice d’ErgoConcept

Depuis quelques semaines, Floriane Vintras a rejoint l’équipe ErgoConcept au poste de coordinatrice marketing & responsable du pôle communication digitale. Après un parcours remarquable, la jeune femme est aussi devenue l’une des égéries de la récente campagne nationale de sensibilisation au Handicap. Véritable source d’inspiration pour une large communauté de “followers”, Floriane espère sensibiliser toujours plus de monde au sujet de l’accessibilité et apporter son expérience au sein de l’équipe pour continuer à proposer des solutions de mobilité en phase avec les besoins réels des utilisateurs. Rencontre.

Comment as-tu découvert ErgoConcept ?

Sur Instagram, je suis abonnée aux comptes d’Axel Alletru et Martin Petit, et lorsqu’ils sont devenus des ambassadeurs d’ErgoConcept, j’ai découvert le fauteuil Whill Model C. J’ai tout de suite cherché des informations complémentaires sur ce modèle qui m’est apparu très innovant, avec des fonctionnalités inédites, et surtout ultra design ! À la même époque, Martin Vernay, le directeur d’ErgoConcept m’a contactée pour me proposer d’être ambassadrice de la marque. Bien que je me déplace depuis plusieurs années en fauteuil roulant manuel, j’ai accepté car il m’est apparu évident que ce fauteuil électrique pouvait m’apporter une autonomie supplémentaire dans certaines situations du quotidien. Par exemple, c’est beaucoup plus simple quand je pars faire des courses car je peux placer mes achats dans le panier dédié tout en gardant mes mains libres. 

Quelle est la nature de ton problème de mobilité ? 

Cela remonte à ma petite enfance. Je suis née avec une malformation au niveau de la moelle épinière. À l’époque, je devais subir plusieurs opérations “préventives” dans le but de m’éviter des problèmes de marche, mais au cours de la 2ème intervention, le chirurgien a touché, par erreur, un nerf de pied. Cela a donc empiré ma situation et j’ai été contrainte de marcher avec des attèles dans un premier temps, puis de me renforcer avec des béquilles par la suite. Malheureusement, à l’âge de 14 ans, j’ai fais une mauvaise chute à cheval qui a provoqué une fracture de la hanche et je suis maintenant touchée par une polyarthrite qui me provoque beaucoup de douleurs, en permanence. C’est pourquoi, j’ai dû faire l’acquisition d’un fauteuil roulant pour me soulager. En tant que sportive et joueuse  de tennis, il était évident pour moi de me déplacer en fauteuil manuel et de faire fonctionner mes bras ! Je ne voulais même pas entendre parler d’une quelconque motorisation de mon fauteuil. À l’époque, j’associais les fauteuils électriques à la vieillesse, et j’aurais eu l’impression de régresser en abandonnant le manuel. Mais depuis que j’ai découvert le Whill C et ses fonctionnalités innovantes comme la commande à distance, mon regard a totalement changé. Je perçois mieux à quel point ce type de modèle est complémentaire du fauteuil manuel, et je l’utilise pour mes loisirs. Surtout, cela me permet aussi de soulager mes bras, c’est très important pour moi. Je suis contente de rejoindre l’équipe, et de véhiculer un message positif pour les nombreuses personnes qui souhaitent retrouver leur autonomie au quotidien. 

Comment perçois-tu cette nouvelle mission au sein d’ErgoConcept ? 

J’ai croisé le chemin d’ErgoConcept au bon moment car depuis quelques années, j’ai véritablement repris confiance en moi, en mes capacités ! Sans le soutien de ma famille, je serai encore dans ma chambre à me lamenter sur mon sort. Grâce à leurs encouragements, j’ai poursuivi des études supérieures et pratiqué des activités sportives qui m’ont permis d’aller de l’avant. J’ai même repris l’équitation récemment, en complément du tennis. Je bénéficie également de plusieurs expériences dans le domaine de la communication digitale, et je suis moi-même en quête de toujours plus d’autonomie au quotidien. Même si toutes les personnes en situation de handicap sont différentes, je pense pouvoir apporter une réelle compréhension des problématiques lié à la mobilité, voire une proximité avec les utilisateurs car je connais les problèmes que l’on doit affronter au quotidien, même pour des choses qui paraissent anodines. Depuis que j’ai créé ma page Instagram surtout, je réalise à quel point mes conseils semblent motiver les autres et cela me fait du bien ! Cela me donne envie de continuer dans cette voie, et travailler chez ErgoConcept, une société en plein essor, prend alors tout son sens…

Tu fais partie des égéries de la nouvelle campagne nationale de sensibilisation au handicap, peux-tu nous en dire plus ?

Oui, en 2020, j’avais eu le premier rôle dans un court-métrage lié à la thématique du handicap et j’ai ensuite été figurante dans un film. Aujourd’hui, j’ai une agence pour ce type de contrat et c’est par ce biais que l’on m’a proposé de tourner dans ce spot national. J’ai accepté car pour pour une fois, ce sont des gens réellement handicapés qui sont mis en scène, pas des acteurs ! C’est une dimension capitale pour moi et cela m’a inspiré confiance. Aussi, j’ai considéré que les sujets traités dans ces 3 vidéos touchaient à l’actualité en traitant de problématiques contemporaines, comme les rencontres sur Tinder ! D’une manière générale, je souhaite m’investir toujours plus dans ce type d’actions qui permettent de sensibiliser le plus grand nombre aux différents types de handicap, visibles comme invisibles. Dans mon cas, j’attache évidemment une importance particulière à l’accessibilité qui n’est pas assez développée en France, et j’espère bien contribuer à faire bouger les lignes ! 

Campagne nationale de sensibilisation au Handicap

Voici l’une des 3 vidéos tournées dans le cadre de la campagne nationale de sensibilisation au Handicap autour du thème “Voyons les personnes avant le handicap ». lancée le 18 octobre 2021 par le gouvernement. Floriane Vintras, notre nouvelle coordinatrice Marketing et responsable de la communication digitale en est l’une des égéries ! Objectif, selon Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat au Handicap ? « Rendre visibles les invisibles ».